AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour les groupes, nous recherchons des "The Enslaved". Nous sommes aussi à la recherche de la gent féminine.

Partagez | 
 

 Melusine | Magizoologiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Mélusine Abbey
avatar
ϟ CRÉDITS : Shaïra (ava.) tumblr (gif)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Emilia Clarke
ϟ DATE D’ARRIVÉE : 13/10/2018
ϟ PARCHEMINS : 6
ϟ STATUT DE SANG : Sang Mêlé
ϟ REGION DE RESIDENCE : Les Rocheuses
ϟ PATRONUS : hippogriffe

MessageSujet: Melusine | Magizoologiste   Sam 13 Oct - 3:03



Mélusine Abbey

Toi, et rien que toi

En réalité, je m'appelle Lee, et j'ai 29 ans. J'ai découvert Partis Temporus via un de vos partenaires mais je ne me rappelle plus lequel, je cherchais un forum HP qui me taperait dans l’oeil pour mon plus grand bonheur. Ce qui m'a poussé à m'inscrire est le contexte sympathique et le design qui n’est pas illisible et trop compliqué à naviguer. J'ai pris Emilia Clarke comme avatar et je remercie Shaïra pour leurs créations que je me permets d'utiliser. Si je vous dis Dragées Surprises de Bertie Crochue, vous me répondez ? Dragée Verts à la morve de Troll. Vous voulez dire quelque chose ? Je RPGiserai surtout le week-end.


Take off your mask
Le jour de ma naissance, le 5 mai 1970, à Southampton, mes parents m'ont nommé Mélusine . Oui, c'est un prénom bizarre, mais je m'y suis habitué au fil des années.  Je suis franco-anglaise. Comme tous les sorciers, je suis allé chercher ma baguette magique chez Ollivanders. La baguette qui m'a choisi, Cyprès, ventricule de dragon, 30cm[/i]. Grace à cette baguette, j'ai pu accéder à une école de sorcellerie. J'ai appris à lancer un patronus. D'ailleurs, mon animal est un hippogriffe. Mon épouvantard ? Je n'aime pas le dire, mais puisque j'y suis obligé, c'est la vision des cadavres de mes parents et de ma soeur, morts à mes pieds. Pour vivre, il me faut des gallions. Et en parlant de gallions, je suis actuellement magizoologiste. J'étais à Gryffondor durant ma scolarité. Pour finir, on me décrit souvent étant : intelligente, courageuse, drôle, loyale, indépendante, pleines de ressources, curieuse, originale, fière, impulsive, impertinente, hyperactive, lâche par loyauté, désordonnée, têtue, excentrique. Sinon, je me vois bien dans the enslaved.

״ Find me where the wild things are ״

This is question time

ǀ. Lors de la Bataille de Poudlard, c’est Lord Voldemort qui a réussi à mettre en déroute Harry Potter, comment avez-vous réagit ? Pendant la Guerre, je n’étais pas en Angleterre. J’étais en plein voyage d’études dans le Pacifique. En train de surveiller les déplacements des serpents de mer et l’impact de la navigation moldue sur leurs migrations. Nous avons eu nous aussi quelques problèmes avec les Mangemorts. Des Mangemorts débutants. Et nous avons pu nous livrer à quelques interactions intéressantes entre ces dilettantes de la magie noire et nos reptiles marins… Personne n’en a jamais rien su. Personne ne doit jamais rien en savoir. À l’époque, nous pensions que la Résistance l’emporterait. Et puis la nouvelle est tombée. Voldemort avait gagné. À ce moment-là, personne n’a réfléchi. J’ai transplané. D’autres aussi. L’équipage du bateau l’a ramené jusqu’à la côte mais je ne l’ai su que plus tard. À l’époque, j’ai juste foncé vers la maison de mes parents. Je voulais être avec eux. Présente lorsqu’ils viendraient frapper à la porte. Je voulais serrer ma famille dans mes bras et partir avec eux. Deux ans plus tard, nous sommes tous en vie et toutes mes belles illusions sur le genre de résistante que je serai se sont évaporées.
ǀǀ. Suite à sa victoire, le Grand Protecteur de la Nation a instauré le fonctionnement des régences. L’Ordre du Phénix a réussi à gagner deux régions à un moment donné, comment avez-vous réagit ? Pendant quelques temps, je me suis surprise à avoir de l’espoir. A me dire que j’allais me lever un matin et découvrir que le monde avait changé dans le bon sens de la même façon qu’il avait changé pour le pire. Et comme d’habitude, je suis restée à ma place et je n’ai rien fait. Je me suis consolée en me disant que j’étais à ma façon en empêchant un kappa de terroriser une communauté de sorciers écossais… Le tout sur les deniers d’un ministère qui me déteste moi et mes ancêtres moldus. Je me suis consolée en apprenant sans surprise la nouvelle de la trahison des Mangemorts et en me disant que j’avais bien fait de passer les dernières semaines à convaincre ma sœur cadette de ne pas rejoindre l’Ordre. De rester en sécurité. La sécurité a un goût amer quand on lit les exactions des officiels dans ce qui est désormais la propagande de Voldemort.
ǀǀǀ. A présent, la résistance a réussi à avoir Poudlard, mais a perdu l’ensemble des régions. Le Seigneur des Ténèbres règne en Maître absolu, qu’en pensez-vous ? Poudlard est un symbole. Que l’Ordre du Phénix ait réussi à s’en emparer est une raison d’espérer mais une raison d’espérer n’a jamais protégé personne d’un Avada Kedavra. Maintenant la seule chose qui reste à savoir c’est combien de temps cette occupation va durer avant que les Mangemorts ne reprennent le château et s’il y aura des survivants du côté de la résistance à la fin. Et quelles conséquences vont encore tomber sur le petit peuple, histoire de faire passer le goût de la rébellion à qui que ce soit. Le gouvernement a plus de décrets qu’un sac sans fond de poche et je redoute le retour des exécutions arbitraires. La roulette russe version baguette magique. Poudlard est libre mais pour combien de temps ?
ǀV. Croyez-vous au bien et au mal ? La vraie question c’est qui pourrait ne pas croire avec ce que nous avons sous les yeux tous les jours ? Mes parents m’ont élevé pour faire les bons choix, Gryffondor m’a donné les valeurs avec lesquelles je vis tous les jours. Pourtant quand j’ai eu l’occasion de faire un choix, LE choix j’ai pris l’option la moins alignée avec toutes ces valeurs. Et une partie de moi y croit toujours…
V. La résistance peut elle à vos yeux gagner cette guerre, ou faut-il accepter le destin et vivre dans le monde en paix décidé par Lord Voldemort ? Je pense que la Résistance peut gagner cette guerre. À condition qu’ils sortent des sentiers battus. L’idée m’a déjà traversé l’esprit. Utiliser la technologie moldue pour placer deux ou trois cent kilos d’explosifs sous les repaires des Mangemorts et voir à quelle hauteur ils pourraient s’envoler. Je pense aussi qu’il faudrait être bien plus courageux – ou désespérée – que moi pour tenter quelque chose comme ça. Magie contre magie, le camp de Voldemort a toutes les chances de l’emporter. Tout simplement parce qu’ils utilisent des sortilèges impardonnables. En revanche, ils ne pourraient se résoudre à employer les outils de ces Moldus qu’ils méprisent et il y aurait une certaine poésie à les voir être battus par des moyens non magiques.

Once upon a time...
La créature poussait des vagissements pitoyables. À moitié coincé dans une tourbière, le poulain se débattait pour essayer d’échapper à la boue. Ses yeux fous roulaient au fond de leurs orbites et Mélusine pouvait déjà voir l’épuisement gagner ses jeunes muscles. D’ici quelques dizaines de minutes, le petit kelpie serait complètement incapable de se défendre et se laisserait avaler par le sol. La jument en pleine crise de panique galopait d’un bout à l’autre de la zone meuble en essayant d’atteindre son petit. C’était la vie et une magizoologiste se devait de ne pas perturber la sélection naturelle. Elle devait prendre des notes et rendre la situation avec le plus de détails possibles. La plupart de ses collègues avait assez de tripes pour l’assumer. La jeune femme, elle, avait du mal à ne pas se lever. Les cris du poulain lui rappelaient trop celui des petits animaux qu’enfant, elle ramenait à la maison après les avoir trouvés blessés ou tombés du nid. Ses parents lui avaient dit qu’elle avait le cœur trop sensible pour faire ce métier. La plupart du temps, le souvenir de cette phrase suffisait à la remettre dans le droit chemin. Pas aujourd’hui.

Le poulain se débattait toujours. De moins en moins fort. La jument restait figée, le cou tendu en direction de son petit. Quelque chose dans le cœur de Mélusine fit un bruit de verre brisé. Elle se leva de sa cachette, ses cheveux blonds dissimulés par la capuche de sa polaire kaki.

On était loin de l’image de la sorcière en cape et robe. On repérait d’abord la capuche rabattue sur le visage et quelques mèches d’un blond presque blanc, le visage rougi par le vent et le froid, les yeux clairs. L’observateur découvrait ensuite le treillis délavé et les chaussures de marche hors d’âge. Un équipement un peu léger pour un mois de décembre en Écosse mais parfait parce qu’il était enchanté à l’aide de la baguette qu’elle portait dans le holster de sa hanche.

La jument prit conscience de sa présence avec un écart. Ses lèvres se soulevèrent avec un feulement sauvage pour découvrir des dents qui n’auraient pas déparé sur un fauve. Mélusine dégaina sa baguette. « N’y pense même pas. »

C’était une chose qu’elle avait appris rapidement. Son désir d’aider les animaux et autres créatures magiques ne signifiait pas qu’il effaçait l’instinct de ses dernières. Ses parents le lui avaient dit. Ensuite, elle avait eu l’occasion de s’en apercevoir. Ses petits protégés l’avaient suffisamment pincé, mordue, piquée et griffée pour lui inculquer une prudence salutaire. Si la kelpie chargeait, la jeune femme ne se laisserait pas faire. Le prédateur en face d’elle la jaugeait. Elle la vit hésiter, danser sur ses sabots sur le bord de la tourbière puis s’incliner et reculer. Le poulain laissa échapper une plainte de plus voyant sa mère l’abandonner puis renonça. Il ne restait plus beaucoup de temps. Plantée sur la rive, Mélusine leva sa baguette et prononça le sort. « Wingardium Leviosa. »

Le simple fait d’utiliser la formule la ramena des années en arrière. A sa scolarité à Poudlard. Ces années de liberté après la disparition de Voldemort, ces années où tout le monde avait cru à une happy end après la terreur. Elle avait été une élève moyenne. Une Gryffondor pas plus remuante que les autres avec un don pour le soin aux Créatures Magiques. Elle avait su dès le départ ce qu’elle voulait faire plus tard. Pendant que les autres rêvaient de devenir Aurors, elle apprenait comment soigner des Niffleurs. Des créatures plus dangereuses aussi. Avec elle surtout. Elle savait s’en faire oublier et elle ne les craignait pas plus que de raison. Les prédateurs ne la voyaient pas comme une proie et finissaient par l’oublier pour vaquer à leurs occupations. Pour une Magizoologiste, c’était une qualité non négligeable. Ses parents ne s’y étaient pas opposés. Ils avaient toujours encouragé leurs deux filles à faire ce qu’elles jugeaient bon. Alors elle avait étudié, travaillé d’arrache-pied et elle avait obtenu un poste sans difficulté.

Ce qui expliquait pourquoi elle se retrouvait en plein hiver au fin fond de l’arrière-pays écossais, en train de soulever un poulain kelpie en espérant que sa mère ne changerait pas d’avis et tenterait de la dévorer. La petite créature se tenait immobile comme elle la soulevait de la tourbe et attendit que le sort se relâche avant de tenter quelques pas hésitants. Puis de lancer une ruade de contentement avant de se diriger vers la jument. Mélusine les regarda partir les poings sur les hanches. « Encore un grand moment d’observation. » Ses mentors en auraient été dévastés. Elle avait fichu sa journée d’observation en l’air. Elle pouvait rentrer au camp.

Pour n’importe quel observateur, son camp se limitait à une tente une personne. En réalité, Mélusine disposait d’un appartement une personne à l’écart de tout. Une situation qui lui convenait bien. Sa famille avait été confortée dans leur position malgré leur arrière-grand-mère moldue du côté maternel. Son père s’était retrouvé dans les ennuis car il était né moldu mais quelques recherches généalogiques avaient réussi à prouver qu’une de ses ancêtres était une sorcière qui avait péri sur le bûcher. Depuis le nouveau gouvernement avait laissé la famille Abbey tranquille. Ses membres étaient faciles à contrôler. Rachel et Monroe Abbey libraires tous les deux dans une petite ville à une centaine de kilomètres de là où leur magizoologiste d’aînée réchauffait sa soupe en essayant d’ignorer la situation du monde. Quant à la petite dernière, Vienne, elle était en 6ème année à Poudlard. Ils n’étaient personne ou peu s’en fallait. Et Mélusine n’avait pas envie que ça change. La seule chose qu’elle espérait c’était qu’un jour ou l’autre, le monde retrouverait son axe.

Il y eut du bruit à l’extérieur. Quelque chose tournait autour de la tente. Quelque chose qui n’était pas un simple lapin. Sa main s’enroula autour de sa baguette. Les kelpies n’étaient pas la seule chose qui traînait dans ce coin des Highlands. Elle protégeait directement la structure de la tente mais pas le reste du périmètre pour ne pas perturber la vie sauvage. Mais ça voulait aussi dire confronter les intrus… Elle ouvrit la porte à distance.

L’air glacé vint gifler son visage comme un rectangle de ténèbres se découpait dans la structure de la tente. À l’extérieur, rien n’était visible. Mélusine s’avança prête à tout. Puis l’odeur de poisson vint lui piquer les narines. À une cinquantaine de centimètres de l’entrée, on avait déposé quelques poissons en tas. Lesquels portaient des traces de crocs très reconnaissables. Quand la jument émergea de la nuit, la jeune femme s’y attendait.

Les yeux de la bête étaient fixés sur la baguette mais tout dans son attitude indiquait qu’elle essayait de se faire moins menaçante. Mélusine retint un petit rire. Elle regarda le tas de poissons. Cette fois, c’était fichu. Elle allait rentrer chez elle avec zéro observation. Le geste était néanmoins touchant. « Tu n’étais pas obligée, tu sais. » Un sourire sincère, s’étala sur son visage. Elle aperçut le poulain qui rôdait à la lumière, méfiant. Une idée émergea à la limite de son esprit. Un projet de recherche. Elle avait déjà le titre. Processus de domestication des kelpies du Nord de l'Écosse, une expérience contemporaine.

Partis Temporus - Tous droits réservés.


Dernière édition par Mélusine Abbey le Mar 16 Oct - 2:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Rodolphus Lestrange
avatar
ADMIN OBSÉDÉ
Ministre de la Magie
ϟ CRÉDITS : Cherry
ϟ CÉLÉBRITÉ : Gabriel Macht
ϟ DATE D’ARRIVÉE : 08/02/2015
ϟ PARCHEMINS : 1218
ϟ STATUT DE SANG : Sang Pur
ϟ REGION DE RESIDENCE : Les Gorges Sanguinaires
ϟ PATRONUS : Un Loup
ϟ ANIMAL DE COMPAGNIE : Quelques petits sang de bourbe

MessageSujet: Re: Melusine | Magizoologiste   Sam 13 Oct - 7:12

Bienvenue sur Partis Temporus ! :)

J’espere que tu te plaieras parmi nous
Revenir en haut Aller en bas

Mélusine Abbey
avatar
ϟ CRÉDITS : Shaïra (ava.) tumblr (gif)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Emilia Clarke
ϟ DATE D’ARRIVÉE : 13/10/2018
ϟ PARCHEMINS : 6
ϟ STATUT DE SANG : Sang Mêlé
ϟ REGION DE RESIDENCE : Les Rocheuses
ϟ PATRONUS : hippogriffe

MessageSujet: Re: Melusine | Magizoologiste   Sam 13 Oct - 7:21

Merci ! ^^
Revenir en haut Aller en bas

Alexis S. Graves
avatar
ϟ CRÉDITS : carole71
ϟ CÉLÉBRITÉ : Margot Robbie
ϟ DATE D’ARRIVÉE : 14/04/2017
ϟ PARCHEMINS : 5931
ϟ STATUT DE SANG : Sang Noble
ϟ REGION DE RESIDENCE : J'erre comme une âme en peine
ϟ PATRONUS : Colibri
ϟ ANIMAL DE COMPAGNIE : Rémus

MessageSujet: Re: Melusine | Magizoologiste   Sam 13 Oct - 9:03

Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Arya C. Sutherland
avatar
ϟ CRÉDITS : (Avatar) Shiya - (Signature/Gifs) Heardhelps, eating.queen
ϟ CÉLÉBRITÉ : Evan Rachel Wood
ϟ DATE D’ARRIVÉE : 13/04/2014
ϟ PARCHEMINS : 2585
ϟ STATUT DE SANG : Sang Mêlé
ϟ REGION DE RESIDENCE : Poudlard, Zone Libre
ϟ PATRONUS : Un renard polaire
ϟ ANIMAL DE COMPAGNIE : Shanya - Une main coon écaille de tortue

MessageSujet: Re: Melusine | Magizoologiste   Sam 13 Oct - 10:02

Bienvenue Mélusine,
Bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Nicholas Lestrange
avatar
ϟ CRÉDITS : Cranberry
ϟ CÉLÉBRITÉ : Jack Falahee
ϟ DATE D’ARRIVÉE : 13/07/2016
ϟ PARCHEMINS : 3887
ϟ STATUT DE SANG : Sang Pur
ϟ REGION DE RESIDENCE : Les Rocheuses
ϟ PATRONUS : un renard
ϟ ANIMAL DE COMPAGNIE : Kenny, mon brave toutou :p

MessageSujet: Re: Melusine | Magizoologiste   Sam 13 Oct - 11:16

Les Rocheuses...très bon choix de région ! (ou pas, tout dépend du point de vue XD ) Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

Drago Malefoy
avatar
ϟ CRÉDITS : me
ϟ CÉLÉBRITÉ : Tom Felton
ϟ DATE D’ARRIVÉE : 24/07/2014
ϟ PARCHEMINS : 2246
ϟ STATUT DE SANG : Sang Pur
ϟ REGION DE RESIDENCE : Les Serpenjoueuses
ϟ PATRONUS : Un scorpion

MessageSujet: Re: Melusine | Magizoologiste   Sam 13 Oct - 20:50

Bienvenue sur PT camarade bloooonde
Revenir en haut Aller en bas

Mélusine Abbey
avatar
ϟ CRÉDITS : Shaïra (ava.) tumblr (gif)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Emilia Clarke
ϟ DATE D’ARRIVÉE : 13/10/2018
ϟ PARCHEMINS : 6
ϟ STATUT DE SANG : Sang Mêlé
ϟ REGION DE RESIDENCE : Les Rocheuses
ϟ PATRONUS : hippogriffe

MessageSujet: Re: Melusine | Magizoologiste   Dim 14 Oct - 16:16

Merci à tous de votre accueil !

Nicholas → au pire je me mettrai dans un coin et je jouerai de la cornemuse XD

Drago → fondons un club !
Revenir en haut Aller en bas

Pansy L. Parkinson
avatar
ϟ CRÉDITS : DAYLISST
ϟ CÉLÉBRITÉ : Kendall Jenner
ϟ DATE D’ARRIVÉE : 31/08/2018
ϟ PARCHEMINS : 41
ϟ STATUT DE SANG : Sang Pur
ϟ REGION DE RESIDENCE : Les Cerbères
ϟ PATRONUS : Un cygne

MessageSujet: Re: Melusine | Magizoologiste   Hier à 14:26

Bienvenue ! :D

Très bon choix d'avatar !
Revenir en haut Aller en bas

Mélusine Abbey
avatar
ϟ CRÉDITS : Shaïra (ava.) tumblr (gif)
ϟ CÉLÉBRITÉ : Emilia Clarke
ϟ DATE D’ARRIVÉE : 13/10/2018
ϟ PARCHEMINS : 6
ϟ STATUT DE SANG : Sang Mêlé
ϟ REGION DE RESIDENCE : Les Rocheuses
ϟ PATRONUS : hippogriffe

MessageSujet: Re: Melusine | Magizoologiste   Hier à 15:45

Merci ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Melusine | Magizoologiste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Melusine | Magizoologiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PARTIS TEMPORUS ::  :: Le registre des admissions-
Sauter vers: